top of page

LES OEUVRES DE CLIVE MANUEL 

Les peintures et sculptures de Clive Manuel sont l’expression des émotions profondément inscrites dans son cœur. Des émotions communes à tous ; la joie, parfois la douleur, le sentiment d’intimité ou le désir de partager la sienne… Une manière de traduire des sentiments que les mots ne sauraient exprimer. 

 

La création d’une sculpture commence par une pièce de métal qui a l’air de ressembler à quelque chose si elle est tournée d’une certaine façon. S’ensuit une pause momentanée pour examiner une pile de morceaux de métaux divers… Et la prochaine pièce semble l’interpeller pour être assemblée à la précédente et trouver sa juste place. Le même procédé se répète jusqu’à la naissance d’une sculpture, qui très souvent reflète l'humeur de l'artiste - danser avec joie, l’horreur d’un voyage imminent vers la grande ville, une personne que l’on aime qui joue sur son piano, une tendre étreinte… Et c’est la même chose pour les peintures. Cela commence toujours par le premier coup de pinceau… Une pause et l’idée jaillit d’elle-même pour le deuxième.

 

Contemplant et s’émerveillant souvent devant les peintures depuis qu’il est enfant, l’artiste n’est jamais allé à l’école pour étudier la grammaire et la conjugaison supposément nécessaires et impératives à la compréhension et à l’interprétation de ce qu’il se cache derrière une œuvre. De la même manière qu’à l’écoute d’un morceau de musique, cela vous émeut ou cela ne vous émeut pas. C’est purement et simplement une question de ressentis.

LA PRESSE EN PARLE

photo de CM dans lYonne Rep.webp

Clive Manuel, l’humain et ses sentiments

L'Yonne Républicaine - 22/06/2022

Clive Manuel est un touche-à-tout. Depuis quelques jours, il a investi la Faïencerie avec ses tableaux et ses sculptures. Des personnages chargés de poésie qui entraînent dans un monde fantastique. Une vieille pioche, des couverts, un bout de tuyaux ont pris vie. Ils se font de l'œil, s'interpellent, se répondent d'un bout à l'autre de la galerie.

L'Yonne Republicaine.png

Clive Manuel, peintre et sculpteur

L'Yonne Républicaine - 19/06/2009

Passionné par les impressionnistes, Clive Manuel, artiste d'origine anglaise, est venu en France, à Arles (Bouches-du-Rhône), dès l'âge de 15 ans, où se trouvaient les œuvres de ces grands peintres. Il a voyagé à travers le monde, en Inde, au Pakistan, en Amérique du Sud, en Équateur. En Allemagne, il enseigne l'anglais aux adultes avant d'être engagé, en France, au niveau gouvernemental, pour dispenser l'anglais dans divers ministères où il rencontre Danièle, ingénieur en informatique, devenue son épouse, il y a deux ans. Ils sont venus s'installer à Chamoux, en 2005, où il continue à peindre, une passion qui lui vient de son adolescence. Pour lui, peindre est un acte émotionnel et on remarque, souvent, deux personnages dans ses tableaux. Ces huiles sur toile sont peintes sur une texture com- posée d'un travail sur la matière sable-mortier, poudre de marbre, pour donner l'impression du tweed ou du marbre, par exemple. Dans ses toiles, on retrouve l'émotion, l'amour, la difficulté. Hormis ses sept cents tableaux répertoriés, il a commencé, il y a une dizaine d'années, à se mettre à la sculpture à base de matériaux de récupération, après une exposition, à Paris, de Pablo Picasso. Au départ, il se servait de nombreux composants, réduits à trois ou quatre éléments, aujourd'hui. Il a exposé ses sculptures à Cannes et Paris et vient de faire une exposition à La Charité-sur-Loire. Parallèlement, il a exposé ses peintures aux États-Unis et à Paris, au Centre Pierre-Cardin. Aujourd'hui, heureux de vivre en Bourgogne, il envisage d'exposer un peu partout dans la région.

journal de Grasse.jpg

Clive : un art venu d'ailleurs

Nice matin - 10/2004

Il ne faut pas manquer l'exposition de Clive dans le merveilleux Moulin du XVIIIe siècle, place de l'église. Dans la centaine d'œuvres exposées, Clive traduit ses émotions au travers de personnages. De belles couleurs chaudes, soyeuses enveloppent et caressent ses tableaux : « Peindre des émotions est pour moi le moyen de les comprendre plus profondément et de penser qu'elles continueront à vivre même lorsque j'aurai disparu. Il m'est arrivé parfois de dessiner des visages en échange d'un repas ! », confie l'artiste. Un atelier qui n'est nulle part! Lorsque le visiteur demande à l'artiste où se trouve son atelier Clive répond « Un jour, je suis arrivé en barque sur une île grecque et ai transformé la plage en atelier. Dans la Forêt Noire, j'ai travaillé à mes tableaux toutes les nuits, car toute la journée je travaillais dur dans un monde d'adultes et j'ai trouvé cela extrêmement répressif »! Une façon pour lui de rappeler son enfance pendant laquelle les timbres qu'il collectionnait le faisaient rêver à des contrées lointaines. Clive transpose son art au fil de ses voyages: palmiers à Ceylan, montagnes du Népal, hommes à turban d'Arabie... Eleanor Tillman, collectionneur de Caroline du Sud dit de lui en contemplant l'une de ses toiles : « Je peux m'asseoir et la regarder pendant des heures car elle m'apporte un sentiment de paix qu'il est difficile d'exprimer par des mots ». L'exposition présente aussi des sculptures réalisées par Clive à l'aide de matériaux de récupération, qui donnent une note d'humour. Une expo et une rencontre avec l'artiste jusqu'au 31 octobre. Le vernissage a lieu aujourd'hui à partir de 18 h 30. Claude GOUET Photo C.G

nice-matin-logo-600x176.png

Les beautés de Clive Manuel

Nice matin - 08/2002

La salle St-Esprit est devenue un centre culturel de premier plan qui attire des milliers de visiteurs en été comme un hiver. Elle est gérée avec soin par l'association VSA'Art et son président Jean Richez, en collaboration avec Joëlle Noir, adjoint à la Culture qui assure la sélection des artistes. Aujourd'hui, c'est l'artiste peintre et sculpteur Clive Manuel qui obtient un très grand succès avec ses ceuvres pleines d'émotions. L'artiste, 46 ans, est originaire de Londres, mais depuis une vingtaine d'années il travaille son art dans un atelier en Normandie, près d'Evreux. Clive Manuel explique ses débuts: "J'ai été encouragé par mon père, il trouvait en moi des dispositions pour l'art, il est vrai que mon père était un fin bijoutier, très habile de ses mains. Il pouvait porter un jugement de valeur". Clive Manuel, artiste chaleureux, expose ses sculptures qui sont de savantes compilations de matériaux de récupération aux formes contemporaines comme celle qui représente l'arrivée de l'ordinateur et qui s'appelle "Point comme" ou encore "L'homme qui saute". Sa peinture, quant à elle, s'évade dans les formes géométriques talentueuses, véritables vitraux de l'art, baptisées "Alice" et "La prière", qui font partie de la collection personnelle de l'artiste. Puis son œuvre change avec de véritables interpellations dans des huiles qui captivent comme "La colère", ou "Betsy" et la "Ballade du chien". Soixante œuvres sont ainsi montrées au public. Une riche palette de couleur qui joue avec les bruns, les verts, le jaune, un fin marron. De Valbonne city à la Floride Clive Manuel, avant d'être accueilli par le service culturel et par Joëlle Noir, avait présenté ses œuvres sur la célèbre place des Vosges à Paris. Il était aussi l'invité d'une expo à Bercy. A Valbonne, sa peinture et sa sculpture ont obtenu les faveurs du public qui se pres- sait encore à la salle St-Esprit sous les douze coups de minuit. Clive Manuel rejoint maintenant les Etats-Unis où il présente ses œuvres dans une galerie permanente à Palm Beach en Floride. Claude GOUET

logo_artsmagazine-removebg-preview.png

Clive Manuel : ''Braque'' mais ''léger''

Arts magazine - octobre 1998

C'est la première impression qu'il en ressort au regard de ses toiles. Braque, pour la composition cubiste de ses sujets. Léger, pour l'harmonie statique de ses couleurs. Donc à première vue, les influences dominent. Rien de plus normal. Reste à percevoir maintenant la trace d'un style, d'une personnalité qui cherche à vous confier ses secrets les plus intimes sur ce fabuleux moyen d'expression qu'est la peinture. Bref, qu'a t-il à nous proposer ? Interrogation sibylline laissant le champ libre à toute interprétation malveillante. Et nous ? Comment ne pas passer à côté d'émotions latentes ? Autre interrogation culpabilisatrice vis-à-vis de tous les artistes, et Dieu sait qu'ils sont nombreux à attendre dans l'antichambre de la reconnaissance, même si certains ont la mauvaise foi de ne pas le reconnaître. Clive Manuel est sans doute un de ces peintres qui s'en tient à sa passion. Il peint large et d'une façon généreuse. Ses tableaux sont des puzzles cohérents de couleurs où s'acheminent les contours épais de ses motifs. Un peu comme s'ils nous étaient donnés de voir des vitraux baroques et mystiques dans une chapelle new-look. Mais là s'arrête la comparaison car allez savoir ce qu'est une chapelle new-look !  La finalité picturale de Clive Manuel n'est certainement pas religieuse. Cet effet de transparence dans le rendu de ses couleurs donne libre cours à un côté mystique dans l'élaboration de ses compositions. Mais n'y voyons là qu'une interprétation peut-être abusive d'un journaliste sous le choc de sa première impression. Seulement au-delà de cette mosaïque où s'égarent quelques tronçons de corps et de mains, il nous est finalement possible de concevoir un style et une personnalité dans la manière de mettre en scène les éléments et de leur rendre cet effet de patine propre à créer une atmosphère de chaud et de froid. Après bien entendu chacun peut y voir ce qu'il sent. C'est en cela que les toiles de Clive Manuel méritent le minimum d'attention. Harry KAMPIANNE

TEMOIGNAGES DE COLLECTIONNEUR.EUSE.S

Your painting speaks to me. It is reflective, has subdued colors, and what is important, it is not intrusive and didactic 👌 It gives the viewer a lot of freedom in personal perception and peace of duration. I've been watching your work for a long time. Thank you.

Ewa J. Sudy Warsaw, Poland - 2023

'' Clive …. Une rencontre improbable sur un « vide-jardin ». Des sculptures, une rapide conversation et visite de son expo en cours à Avallon. Là, sculptures et peintures…. une claque ! Appel téléphonique et visite de l’atelier dans la foulée. Que dire de l’atelier…. le regard, l’oeil, sont interpellés à tout moment par ce qui est offert à voir. La peinture interroge la jouissance scopique avant l’émotion qui en résulte. Un monde s’offre à nous, celui de Clive, monde qui reste énigmatique, enfoui. La musique est venue se greffer sur les tableaux. Neil Young, Génésis, Pink Floyd sont convoqués et s’inscrivent subrepticement dans la toile. Coup de foudre sur « A Flower » qui sera notre première acquisition. D’autres tableaux et sculptures feront suite et nous ont convertis en « collectionneurs » sans que nous le sachions ! Mais comme pour toute collection, il manquera toujours un élément ! Reste le ravissement de l’œil chaque jour renouvelé à contempler ces toiles et ces personnages en métal qui animent les lieux où ils se trouvent… !!!! En un mot, nous sommes fans !!! À bientôt dans ton atelier mon ami.''

Maud & Jean-Pascal Milavanovitch, FRANCE - 2023

''Dès qu'on a posé le regard sur les tableaux de Clive nous avons été impressionnés par leur beauté. En regardant plus attentivement on ne se lassait pas de découvrir de nouvelles formes et images ..comme en mouvement. Ce ne sont pas des œuvres inertes mais elles vous parlent, vous interpellent..Aujourd'hui encore bien longtemps après en avoir fait l'acquisition non seulement nous continuons à les admirer mais sommes souvent surpris de découvrir un détail que nous n'avions pas vu ou vu différemment (Désolé, ils ne sont pas à vendre..)''

Renee & Bernard Paget, FRANCE  - 2023

''Je peux m'assoir et la regarder pendant des heures car elle m'apporte un sentiment de paix qu'il est difficile d'exprimer par des        mots ...'' 

Eleanor TILLMAN, Caroline du Sud, USA

''Il y a des années que nous aimons et collectionnons les peintures de Clive, mais sa nouvelle excursion au sein de la sculpture nous a époustouflé !''

Don & Petie KLADSTRUP

''J'aime lire ses oeuvres et entrer en relation avec l'artiste au travers du messge de la toile (...) ''

Betsy GOUVERNAYRE, Ohio, USA

'' Il y a des années que je collectionne l'art contemporain, mais les œuvres de Clive que j'ai acquises sont la fierté de ma collection. Il est toujours difficile d'expliquer les qualités des œuvres d'un artiste. Je voudrais simplement dire qu'en ce qui concerne le travail de Clive la subtilité, l'harmonie, l'exactitude de ses couleurs et de ses textures sont superbes. Elles procurent une grande joie pour moi, ma famille et mes amis ! '' 

Edwin PRICE, Geneve, SUISSE

bottom of page